Les dépenses

Les dépenses

Ce sont les "charges" qui incombent à la coopérative. Ce sont les "sorties" d'argent. La dépenses de la coopérative ne peuvent pas concerner n'importe quel domaine. De manière simplifiée, est autorisée toute dépense relative à un projet pédagogique mené avec les élèves et est interdite toute dépense relative au fonctionnement normal de la classe et qui relève de la commune. Voici un tableau de ce qui est autorisé et interdit:

Achats autorisés Achats "tolérés" (doivent rester exceptionnels) Achats interdits

- Tout ce qui est lié à un projet pédagogique construit avec les élèves: voyage, entrées au musée/ cinéma, matériel pour la réalisation du projet, livres sur une thématique, logiciels éducatifs, prestation d'un intervenant extérieur, etc...

- Livres pour la bibliothèque, petits jeux de cour

- L'abonnement à des revues/journaux pour enfants

- L'adhésion à l'OCCE ou autre association partenaire de l'école (ex: USEP) ainsi que l'assurance MAE-MAIF

Fournitures en petite quantité (ex: pour terminer l'année scolaire si aucun autre financement n'a pu être trouvé) 

- Photocopieur (ou contrat de maintenance), consommables (cartouches, papier...) pour le fonctionnement de l'école, téléphone, petit électroménager...

- aires de jeux extérieurs

- manuels, fournitures pour le fonctionnement normal de la classe

- guides pédagogiques pour l'enseignant

 Attention, le mandataire ne peut pas:

- ouvrir de Livret A ou signer un crédit.

- signer de contrat de travail (pour un intervenant par exemple)

- utiliser l'argent de la coopérative pour des dépenses qui incombent normalement à la commune (fournitures, contrat de maintenance de matériel...). Il s'expose à des poursuites pour "gestion de fait". cf la définition précise de la gestion de fait

Dans le cahier de comptabilité de Retkoop, voici comment se présente les comptes de dépenses (= charges):